Nationale

Visite papale : Le piège de l’église au dictateur Denis Sassou Nguesso?

Mandela hommage-Sassou Pape

Comme l’avaient déjà signifié depuis quelques jours les observateurs du MCCD au noyau politique, plusieurs sources affirment que la visite papale de Denis Sassou Nguesso, s’est transformée en un grand cauchemar du dictateur menteur.  Le dictateur poltron qui avait fait de cette rencontre une occasion pour redorer son blason terni par plusieurs scandales et couacs diplomatiques,  aurait passé une vingtaine de minutes cauchemardesques dans la maison de l’église catholique et en face de son premier souverain. En effet, le pape Jean François qui, avant cette visite avait demandé à son administration de lui présenter tous les éléments sur son futur hôte, aurait reçu un « rapport » de la Commission Ecclésiastique Justice et Paix au Congo. Dans ce rapport, la commission ecclésiastique présente le Congo du dictateur Denis Sassou Nguesso comme un état corrompu, notant ainsi plusieurs abus de fonds publics dans 10 des 12 régions. Les deux tiers des travaux d’amélioration des conditions scolaires et éducatives n’ont toujours pas commencé. La qualité de l’enseignement est très alarmante et la corruption a atteint un niveau inquiétant (source:KerkNet). Le souverain pontife, déterminé à faire de son pontificat, la « Voix des sans voix », n’est pas passé par quatre chemins et n’a pas ménagé son hôte. D’entrée de jeu, le souverain pontife demande au dictateur Denis Sassou Nguesso « son état de santé, celui de son peuple et celui de son pays« . Et réagissant à la réponse du dictateur Denis Sassou Nguesso qui aurait, sans vergogne, menti au pape et dans la maison de l’église que tout va bien au Congo et le peuple Congolais va très bien, le pape François aurait directement brandit le fameux rapport à son hôte en lui demandant ce qu’il en pensait. Et là, le dictateur, pris au piège par ses propres mensonges, n’aurait eu de choix que s’excuser et s’engager à améliorer les conditions de vie des Congolais, et surtout poursuivre les mesures pour lutter contre la corruption. Ha Denis Sassou Nguesso ! De quelles mesures parlez-vous ? De celles qui vont vous frapper vous-même et ceux de votre clan ? C’est là une preuve que même «si vous croyez avoir mis l’église Congolaise au garde-à-vous, vous vous trompez; car celle-ci restera debout et du côté de son peuple».  Le dictateur Denis Sassou Nguesso savait-il qu’au moment où il rencontrait le Saint père, ce dernier était déjà informé du choix de sa personne par le puissant magasine Américain « Le Time », comme «Personnalité de l’année 2013» ?

Nous disons « Grand Merci à toute l’Église Congolaise, au porte parole de l’église catholique au Congo, monsieur Célestin Ngombé », mais aussi au Saint père François, «la Voix des sans voix».

Tous ceux de nos amis qui veulent avoir ce rapport peuvent prendre contact avec la rédaction du MCCD. Aussi Nous pouvons vous faire la traduction et le résumé de l’article paru en flamand sur le site de l’église catholique et lié à la publication de ce « rapport choc », qui a totalement sali la visite du gourou de la franc-maçonnerie Congolaise.

MCCD : La Voix du Peuple Libre  

Source:

Deze post is ook beschikbaar in: Néerlandais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *