Internationale

Scandale pétrolier: L’affaire Christel Sassou-Philia asphyxie Coraf obligée d’acheter du pétrole nigérian de mauvaise qualité

Cargaisons pétrole

Le 11 mars dernier, le monde apprenait avec stupéfaction et sentiment de révolte, l’un des scandales de corruption et de gabegie les plus sordides du pouvoir de Brazzaville. Au cœur du scandale: un contrat jugé par une ONG suisse d’anormal, que la Coraf (entreprise publique congolaise de raffinerie) a attribué à Philia, une société suisse opérant dans la négoce du pétrole congolais. Une escroquerie étatique à grande échelle montée par Christel Sassou alias Kiki, l’arrogant fils du dictateur Denis Sassou Nguesso qu’il préparerait pour le succéder un jour.
Après le déballage de ce système de vol, plusieurs réseaux complices auraient pris peur de participer à ces opérations.
C’est ainsi que, d’après les sources du MCCD, un tanker contenant des cargaisons de pétrole détournées et achetées par la SNPC (société de pétrole dirigée par Kiki Nguesso) aurait été empêché de quitter le port par les autorités portuaires qui jugeaient ce tanker non conforme et d’illégal. Après plusieurs interventions politiciennes et d’intimidations, le tanker aurait réussi à prendre le large qui « heureusement » est jonché d’obstacles contre les malfaiteurs; car l’affaire Philia a causé beaucoup de dégâts. Ce tanker aurait donc fini par s’amarrer et aurait été dépoté dans les Bacs de la SCLOG toujours sur le territoire portuaire de Pointe-Noire.
Ayant plusieurs soucis financiers, Kiki Nguesso qui, d’après les sources du MCCD, serait parti avec des hommes armés dans des pick ups intimider les employés de la Coraf, aurait exigé à ces derniers d’acheter du pétrole nigérian. Sauf que celui-ci est de très mauvaise qualité, comme l’ont pu constater les observateurs de la Voix du peuple libre présents à Pointe-Noire où l’on commence à se plaindre.
D’après les sources du MCCD en Suisse, la société Philia connaitrait des soucis d’exercices et d’opérations depuis les révélations sur cette mafia montée par Christel Sassou Nguesso.
A croire que c’est avec ces pétrodollars qu’il était allé faire injure à nos jeunes à Pointe-Noire le 26 avril dernier. Il le paiera un jour.

MCCD: Pointe-Noire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *