Internationale

RDC: Des morts de janvier n’arrêtent pas Kabila

MCCD_Joseph Kabila

Malgré les manifestations meur- trières de janvier denier contre le projet de loi conditionnant l’organisation de la présidentielle au recensement administratif en RDC, le chef de l’Etat Joseph Kabila est toujours tenté à vou- loir réviser la constitution pour demeurer longtemps au pouvoir.

En organisant une grande réunion le 23 mars dernier, rassemblant les partis de sa majorité, Joseph Kabila a voulu mettre au pas et au garde à vous tous ses partisans et surtout les sept partis qui ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la constitution. Après cette réunion qui aurait permis de taire certaines divergences, Joseph Kabila envisagerait, selon les propos d’Aubin Minaku d’ouvrir des entretiens avec des députés et sénateurs nationaux de la majorité.

Dans ce jeu de cache cache, l’on se pose la question de savoir : « Comment se comportera le peuple meurtri, engagé à exiger le respect de la constitution? ».

Cet épisode est une preuve que le Noyau politique du MCCD avait raison en observant que l’opposition et les combattants de la RDC avaient manqué par inorganisation, une belle occasion en janvier pour se débarasser de Joseph Kabila à qui ils ont finale- ment laisser toutes les manettes.

Sassou Nguesso n’aura pas cette chance. Il sera dégagé avec ses valets dès les premières heures.

MCCD Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *