Internationale

Prix Mo Ibrahim: Un second camouflet pour les dictateurs et leurs économistes corrompus

Mo Ibrahim

Pour la deuxième année consécutive la fondation Mo Ibrahim a estimé le lundi 14 octobre, qu’aucun dirigeant Africain n’avait rempli les critères de gestion et de démocratie pour espérer gagner le prix Mo Ibrahim. Du nom du milliardaire Soudanais, fondateur et président de la fondation Mo Ibrahim, ce prix «pour un leadership d’excellence» récompense des chefs d’Etat ou de gouvernement élus démocratiquement. Ce prix annuel représente la récompense la plus importante au monde, s’élevant à 5 millions de dollars versés sur 10 ans et est par la suite complété par un versement annuel à vie de 200 000 dollars. Depuis sa création en 2007, seuls trois lauréats figurent sur la liste des gagnants dont Joaquim Chissano (ancien président du Mozambique) en 2007, Festus Mogae (ancien président Botswanais) en 2008 et Pedro Pires (ancien président du Cap-Vert en 2011. Un vrai camouflet pour les dictateurs Africains et leurs amis économistes et financiers corrompus, leur attribuant de fausses notes.
Saluant le courage et l’honnêteté de monsieur Mo Ibrahim, qui a déclaré à l’AFP que son prix récompensait «l’excellence et il n’y avait donc pas de place pour le compromis», nous avons pensé adresser, au nom du MCCD, la Voix du Peuple Libre, une correspondance officielle de reconnaissance et d’encouragements, au président de la fondation Mo Ibrahim et au comité de ce prix, présidé par monsieur Salim Ahmed Salim, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine. Pour information, le Congo du dictateur Denis Sassou Nguesso occupe la 18ème place sur 52 pays, sur l’Index Ibrahim de la Bonne Gouvernance. Cet index est basé sur 94 indicateurs tels : la sécurité et les règles de justice, le respect des droits de l’Homme, la création des conditions d’opportunité économique et de développement humain. Sur quelles données s’étaient alors basées la directrice d’Unicef, le 23 septembre dernier en concluant que le Congo était très avancé sur…

MCCD : La Voix du Peuple Libre     

One comment on “Prix Mo Ibrahim: Un second camouflet pour les dictateurs et leurs économistes corrompus

  1. Merci Mr MO IBRAHIM de votre bon sens , car vous n etes pas comme les autres la …. le congo ne pourra jamais pretendre a ce prix tant qu il sera toujours diriger par ceux la….., les tetes de linotte, 18 ieme sur 52 c est vraiment du malheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *