Internationale

Printemps africain:la mobilisation populaire au Burkina Faso est un message fort adressé à tous les dictateurs

Burkina-Révolution 2

Depuis le mercredi 29 octobre dernier le peuple africain a lancé le PRINTEMPS AFRICAIN au Burkina Faso. Cette mobilisation populaire du peuple burkinabé, femmes et hommes intègres, est un message clair adressé à tous les dictateurs africains qui veulent s’accrocher au pouvoir dont Denis Sassou Nguesso en est un. La reculade sous pression populaire du despote Blaise Compaoré qui aura déjà passé plus de 27 ans au pouvoir est une preuve qu’aucune arme ne pourrait résister à la colère d’un peuple meurtri et épris de paix.

Malgré tous les éléments en leur possession leur permettant de prendre le pouvoir par la force, l’opposition et les combattants burkinabés pour la liberté ont montré au monde entier combien ils sont attachés à la démocratie, raison de leur combat. Alors que tous les symboles de l’Etat étaient sous le contrôle populaire, les leaders de l’opposition et des organisations révolutionnaires pour la liberté ont préféré entamé des négociations avec le Moro Naaba (grand chef empereur des Mossis), l’ambassadeur français au Burkina et les forces armées burkinabé.

En décrétant le retrait du projet de loi qualifié depuis toujours de « Morbide » par le MCCD, la dissolution de l’assemblée nationale, la dissolution du gouvernement et une période de transition de 12 mois, l’armée prend là un engagement profond dans cette période historique du Burkina et de l’Afrique.

L’opposition et les combattants pour la liberté burkinabés restent plus que jamais mobilisés pour exiger et empêcher le retour aux commandes « fortes » de Blaise Compaoré qui dans un message faisant pitié dit avoir compris le peuple.

Le Noyau politique du MCCD dont des réseaux sont beaucoup actifs au Burkina Faso suit la situation avec gravité, attention et responsabilité. Il reste solidaire du peuple burkinabé entier comme il l’a fait savoir à nombreux de ses amis.

Il revient au dictateur Denis Sassou Nguesso et ses valets de tirer un grand enseignement de tous ces événements afin de prendre la décision la sage en renonçant purement et simplement au projet « morbide et suicidaire de changement de la constitution ». Denis Sassou Nguesso n’a qu’un seul choix : « LE DÉPART ».

Sous recommandation du Noyau politique qui s’incline devant la mémoire des combattants pour la liberté qui sont déjà tombés sur le terrain, la rédaction du MCCD vous informera continuellement de l’évolution de la situation sur le terrain comme elle l’a fait jusque là sur les réseaux sociaux.

La patrie africaine ou la mort nous vaincrons

  MCCD : La Voix du Peuple Libre

8 comments on “Printemps africain:la mobilisation populaire au Burkina Faso est un message fort adressé à tous les dictateurs

  1. Plus question de se cacher sous un pseudonyme quelconque vu la gravite de la situation qui prévaut au Burkina Faso., pays longtemps soumis a la dictature et la tyrannie de Denis Sassou Nguesso comme le notre. Nous demandons aux soldats congolais et hommes de troupes de suivre attentivement le déroulement la situation qui prévaut au Burkina Faso et tenir compte de l’ engagement du sermon que nous avions prêté comme viennent de le faire nos homologues Burkinabé, car le moment est plus que jamais venu de servir et défendre notre peuple et notre nation comme nous aura démontré le General de Brigade Jean- Marie Michel MOKOKO. qui avait bien eu la possibilité de faire un coup d’ état ou de prendre le pouvoir en 1992, mais celui-ci résolu de défendre la République . Laissons les mercenaires de la DST de Mobutu et des Rwandais parqués a TCHIAMBITCHIO le choix d’ exécuter cette sale besogne de tirer sur notre peuple, ceux-la a qui Sassou a donné des cartes d’ identité et la nationalité congolaise pour remplir nos rangs et profiter des largesse du pouvoir. Ils repartiront tous le moment venu d’ ou ils sont venus ensemble avec leurs protecteurs N’Dengue et JDO et leur chef Sassou Nguesso.

  2. Mon colonel, mes respects! nous avons lu votre message mais sachez que nous sont avant d’ être des soldats ou des hommes de troupes , des citoyens comme les autres. Nous subissons les memes souffrances et les memes turpitudes de la vie quotidiennes. Quand il manque de l’ eau potable , des soins médicaux ou de l’ électricité aux citoyens Lambda un colonel ou un soldat vit la même chose . Nous soldats et hommes de troupes congolais comprenons la réaction et la colère du peuple Burkinabé face aux difficultés et aux souffrances auxquelles qui ont été soumis 27 ans durant pour ne pas attendre que vous nous le rappeliez en ces termes. Comme les autres citoyens de ce pays riche comme pas permis, plus riche que le Burkina dans le Sahel ou il ne pleut que 6 mois dans l’ année mais qui ne manque pas d’ eau potable ni d’ électricité pourtant eux n’ ont pas du pétrole et du gaz comme nous. Mais pourtant ont dit  » CA SUFFIT  » a Blaise COMPAORE de dégager . T’ inquiète mon Colonel nous ne nous laisserons plus berner ou traire comme des vaches par le pouvoir clanique de SASSOU NGUESSO. Sachez que s’ il ne dépend que de nous il partira comme son ami Blaise Compaore sinon ils marcheront sur nos cadavres ces mercenaires de TCHIAMBITCHIO. Nous ne leur permettrons Jamais alors JAMAIS de tirer sur un seul VRAI Congolais

  3. Sergeant vous semblez bien raisonner quand vous dites que le Congo de Denis SASSOU NGUESSO comparé au Burkina Faso est un pays riche mais si vous ajoutez qu’ il n’ y a pas de délestage en ce qui concerne l’ électricité je peux aller un peu plus loin en comparant les deux pays dirigés tous deux par des dictateurs militaires et a tout points de vue le Burkina est mieux lotis malgré et s’ en sort mieux: le Burkina Faso:
    Pays du Sahel semi-désertique et sans le pétrole, sans fleuve, sans foret equatoriale avec eco-système climatique et pluviométrie abondante mais pas PPTE, auto-suffisant alimentaire, grenier de l’ Afrique de l’ Ouest, principal fournisseur maraicher de la cote d’ Ivoire et des pays de la sous-région, auto-suffisant en matière de production d’ électricité , pays asservi par des routes bien goudronnées le reliant a tous ses voisins, avec une population bien organisée et tres travailleuse et un peuple déterminé qui sait ce qu’ il veut.avec une ethnie majoritaire : les Mossi, mais qui ne s’ accapare pas tous les postes ministériels , administratifs, avec un President Blaise Compaore, capitaine grade qu’ il a gardé qu’ il a gardé depuis qu’ il est venu au pouvoir ensemble avec son ami Thomas sankara qu’ il aura tué pour demeurer a vie au pouvoir 27 ans durant. mais laisse un pays bie sur les rails avec une economie structure Quant au Congo de Denis SASSOU Nguesso, pays extrêmement riche de diamants, du pétrole du bois exotique, possédant une zone forestière tres dense de la foret equatoriale , avec une particularité le Congo un fleuve le plus puissant du monde, avec Brazzaville entourée des trois fleuve aux débits tres importants , une cote océanique et des fleuves autour de pointe Noire et Dolisie, en gros un pays béni par Dieu qualifié de scandale géologique mais qui pourtant connait malgré ses richesses un manque d’ eau potable au robinet, des délestages et des coupures de courant chaque jour, avec des barrages hydro-électriques construits pour n; alimenter que le village du President de la République. les Populations pauvres et un president le plus riche d’ Afrique qui est mediateur dans tous les conflits du continent distribuant de l’ argent aux autres Présidents Africains et européens, même aux Francais et aux espagnols. Un President généreux qui donne sans compter. et des populations pauvres même dans son village natal, les maisons sont des taudis construits en banco en dehors de celles des dignitaires du pouvoir. une terre si riche mais un pays pauvre qui peine a produire même ce que consomme ses populations qui meurent de faim dans les villes et villages. pendant ce temps des gros véhicules 4×4 circulent et inondent les routes aux crevasses et nids de poules, mais soutient une guerre tribale en Centrafrique. le Congo de Ya DEGUESS importe même l’ oignon ou de la viande du Tchad voisin. Il n’ existe al’ inverse du Burkina Faso pas de routes et voies de communication. Ses enfants sont tous dirigeants du pays, PDG des entreprises Nationales (du pétrole et familiales) ou conseillers de papa. Lui même OTCHOMBE colonel dès son arrivée au pouvoir s’ octroya le grade militaire le plus élevé du pays  » General des Armées « , Ministre de la défense et Premier ministre en tuant successivement Marien NGouabi son mentor, l’ ancien Président Massambat -Debat et son Compagnon Anga et Diawara, Kikadidi et Ikoko, Le Cardinal Biayenda et les 353 Disparus du Beach des exilés venant de Kinshasa s’ agrippe au pouvoir et voudrait y mourir comme Blaise et attend donc de se faire débouter a son tour , ce qui ne va pas tarder a se faire bientôt puis qu’il a emprunté le même cheminement celui de modifier la constitution. Quel tableau sombre et macabre semblable et le même pour tous ces dictateurs!

  4. Organisons -nous les gars dans les casernes nous demande le colonel dans nos casernes de bouche a oreilles donnons-nous les consignes de cette fois-ci il ne réussira plus a nous utiliser. SASSOU est un sanguinaire qui qui n’ est pas reconnaissant. Il a réussi a éliminer tous les cobras qui pourtant l’ avaient aidé a reconquérir le pouvoir. des frères d’ armes comme Chien -méchant en ont payé les frais . Maintenant ce sont les Zaïrois avec Mbata y’a bakolo

    • Tu as raison mon cher PIERERA, tu parles de Chien-mechant comment comprendre que même Willy Mantsanga qui avait préféré sacrifier les siens tuant en masse des bacongo et les ninjas de BERNARD KOLELA sans regret a été a la fin tué par SASSOU. SASSOU a DJOBA lolo ako futa maschumu . SASSOU gaza cobra Nioka ba tikaka na mutu te. Noki pe akoboma yo. To pesa ye pouvoir sikoyo Bangangulu na Bakukuya bakoma mabe?

      • En 1992 on a laissé SASSOU nous berner , Yombi se laissé berner par OTCHIOMBE en 1978, N’Gouabi s’ est laissée entuber par ce même SASSOU, LISSOUBA s’ est laissé enculer par ce même SASSOU, Jusqu’ a quand va-til continuer a demeurer rusé? SASSOU KAKA MOKO OYO?

      • Les congolais en ont ras -le -bol. Je pense que ca sera plus grave ici au congo qu’ au BFasocar nous souffrons depuis dans notre chair, avec des éboulements de terrain surtout ici a POINTE-Noire ou ces sauvages sont venus avec l’ argent volé au Trésor public occuper toute la cote sauvage qui servait de reculer l’ eau des égouts et DIBODO qui drainait toutes les eaux de pluie. maintenant ils y ont construit en désordre des maisons pour se rattraper du retard. A Brazzaville même Madoukou Tsekele a tari par leur désordre a plant même a fermer la source. SASSOU ne dit rien puisque lui-même et les siens ont fait pire

  5. Denis Sassou nguesso est désormais assis sur un volcan de type explosif, car la souffrance du peuple a atteint le niveau de mobilisation général. En d’autres termes, le fruit est mur, il peut tomber à tout instant. Peuple congolais, c’est bientôt la saison des récoltes.

    Et en plus le silence de la chaine de télévision « nationale » congolaise (Télécongo) est éloquent.
    Au moment où la terre brûle sous les pieds des congolais, le régime tyrannique de Sassou Nguesso se permet de ne pas vouloir diffuser l’insurrection populaire au Burkina Faso ou en Afrique Noire (quelle honte et déshonneur aux médias congolais de l’intérieur?). Il est des signes qui ne trompent pas. A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *