Nationale

Massacre du beach:Le rendez-vous de Patrick Pesnot avec Monsieur X. Un document audio qui accable le dictateur Denis Sassou Nguesso

032713161313

Dans ce document audio intitulé “Rendez-vous avec X, le journalistede France Inter, monsieur Patrick Pesnot, “la Voix des sans voix”, décrit dans tous leurs détails les crimes du dictateur Denis Sassou Nguesso tels, massacres du beach, la guerre de 1997 et autres. Ecoutez cher ami ce document. Le dictateur Denis Sassou Nguesso devra comprendre qu’il n’a plus que peu de marge de manoeuvre. L’Etau se reserre sur lui. A ses soutiens et complices de le comprendre et chercher déjà à se mettre du côté de la Voix du Peuple Libre.

Ci-dessous le résumé du document tel que présenté par le journal France Inter.

MCCD:La Voix du PeupleLibre

Combien de disparus ? Des dizaines, des centaines… On ne sait pas. Ou plutôt on ne veut pas savoir… Je veux parler de ce que l’on a appelé « le massacre du Beach » ! Le Beach étant le port fluvial de Brazzaville, tout près du palais présidentiel de Denis Sassou Nguesso… Si près même que certains témoins, depuis les fenêtres de leur bureau de la résidence présidentielle, ont pu sentir la fumée des bûchers sur lesquels on brûlait des corps…

Alors que s’est-il passé ? Ce massacre, perpétré par des soudards proches du pouvoir, est l’ultime conséquence de la terrible guerre civile qui a ensanglanté la capitale de la République du Congo, plus communément nommée Congo-Brazzaville, pendant une année entière à partir de décembre 1998… Un conflit ethnique d’une violence inouïe avec son cortège de viols et d’assassinats systématiques… à tel point qu’on a parlé de massacres de type génocidaire. Au total, des dizaines de milliers de morts, 500.000 personnes déplacées, 800.000 sans abri et une forte odeur de pétrole…

Mais si Monsieur X évoque aujourd’hui cette affaire du Beach, c’est que la France y a été impliquée. La France de la Françafrique, si j’ose dire… Si prompte à protéger les dictateurs africains dès lors que ses intérêts, ou plutôt les intérêts de ses grands groupes, sont menacés…

Il faut enfin ajouter avant d’écouter Monsieur X que l’homme fort du Congo-Brazzaville, le vainqueur de cette épouvantable guerre civile, Denis Sassou Nguesso, est aussi l’un des trois chefs d’état africains impliqués dans l’affaire dite des biens mal acquis.

« Coup de coeur » lecture : « Photo de groupe au bord du fleuve », d’Emmanuel Dongala, un roman sur le quotidien harassant des casseuses de pierres de Brazzaville, raconté par l’une d’elles, porte-parole du groupe. Des femmes issues de tous les milieux sociaux, lettrées ou analphabètes, contraintes de faire ce travail pour nourrir leurs familles, et qui ont décidé de protester contre les tarifs pratiqués par ceux qui leur achètent leurs sacs de gravier, afin de construire le nouvel aéroport de Brazzaville. A travers cette lutte, on découvre le régime autoritaire de l’indéboulonnable Denis Sassou Nguesso, la corruption qu’il engendre, les guerres qui ont ravagé le pays durant presque une décennie, les inégalités de toutes sortes, le plus souvent au détriment des femmes, les êtres humains les plus courageux de ce formidable roman (Actes Sud, 2010). Source:France Inter

3 comments on “Massacre du beach:Le rendez-vous de Patrick Pesnot avec Monsieur X. Un document audio qui accable le dictateur Denis Sassou Nguesso

  1. Dieu a mis devant chacun de nous le bien et le mal, la mort et la vie. Et il nous demande de choisir le bien et la vie afin de vivre. Ce monsieur prefere choisir le mal et la mort. Depuis quand a;t;il commence a torturer, tuer, emprisonner, denoncer, assassiner, accuser faussement, fabriquer des boucs emissaires qu’il fini par envoyer au petit matin. Si les morts voyaient ce qui se passait sur la terre des vivants, sa maman doit regretter sa naissance meme si chaque annee il depose des bouquets de fleurs sur sa tombe. Cet homme manque d’instinct. Il est plus qu’un animal. Meme l’animal a plus d’amour pour ses siens. Il suffit de regarder un documentaire sur la vie des animaux. Un buffle ou une giraffe qui se bat avec le lion pour chercher a sauver un d’entre eux attaque par le lion… Son interlocuteur pendant son discours aux sages mbochis dit: « uatila posa abia ». MENSONGE! Quand t’on aime les autres o n ne les tue pas, les sacrifie pas, les voir mourrir de faim ou de maladie… On se bat plutot pour leur bien-etre Il dit qu’il ne voit personne, personne qui puisse prendre le pouvoir. Mensonge et ignorance! Meme si depuis qu’il avait laisse l’enseignement et se faire militaire, il a tue, massacre, jette dans le fleuve, enterre certains vivants, reduits a rien tous ceux qui avaient ou ont le bac+1,2,3,4,5,.. +100, du nord au sud, de l’est a l’ouest, au centre du Congo, il a toujours un reste pour l’Eternel des Armees Celestes. Et dans ce reste partout ou il se trouve, Dieu va susciter quelqu’un qui va diriger ce pays sans tribalisme, injustice, demagogie, sans des idees marxiste-leninistes, ni Hitleriennes. Dieu suscitera un homme plein d’amour pour son prochain, qui va briser les murs du tribalisme qu’il a dresse depuis des decennies. Il dit; « bisi uare ndo nka, ndo ti ogele mpe » Celui il n’y jamais eu des gens qui meurent par la betise humaine c’est seulement au sud. Dieu fera justice un jour car rien ne reste impuni devant lui. Tout est a nu devant lui. On peut tromper un homme mais pas Dieu. Jesus-Christ revient bientot. Et le temps arrive pour mettre fin a toute chose. C’est Dieu qui a cree les hommes pas un vereux politicien.Les ames appartiennent a Dieu pas un homme pour qu’il se permetde dire: vous ici vous controler et garder la zone(mbochi) moi, je controle et garde tout le pays jusqu’au sud la-bas… C’est Dieu qui est au controle et garde tout.
    Les prieuses qui ont occupees les maisons du CFCO vers le depot mpila, pour prier pour lui afin qu’il reste eternellement au pouvoir, seront confuses de voir ne pas exaucer leusr prieres mais ecarter le leur. Les larmes qui coulent des yeux des congolais depuis des annees 50, mouillant les joues et habits dechiquetes par la souffrance, la misere, la pauvrete puyante, la privation, le manque, la peur… seront bientot essuyees par les mains du Dieu-Vivant Lui-meme. Que des morts tous les jours, du sang egaie son coeur. Avant 2016, il y aura encore un notre Ntsourou pour semer la peur au milieu de la population. Un petit pays comme le Congo manque de dialogue. Tout se regle a l’arme lourde. Ah, j’ai faillit oublie or, so pouvoir est au bout du fusil. Le sang doit couler pour satisfaire ses esprits impurs et rester eternellement au pourvoir Il oublie que chaque a son temps. Pitieeeee

    • Bonjour cher frere et ami,
      Merci beaucoup pour ce message si profond et grand. Ajouter d’autres mots ne servirait a rien.

      La redaction

  2. Il va comprendre cette fois-ci? Je pense. Pour le moment, il fait front. Il cherche celui ou ceux qui sont avec Ntsourou et la chasse a l’homme continua il n’a jamais eu tord avant meme que Marien Ngouabi s’installe au pouvoir. Il est le monsieur le plus ruse, il connait tout et est pour lui, le plus informe des congolais. Il fait front deja et sait deja en depit des jeunes gens qu’il a tue, qui est avec Ntsourou. Un autre qui a le bac + 100 ou encore quelqu’un qui n’a pas de bac mais qui est brilliant. Il est en train de faire circuler son regard sur tout le Congo, comme un serpent affame pour operer celui qui peut lever son petit doigt après Ntsourou. La journee du 16 decembre est suivi des enlevements, emporisonnements, …nous le savons deja. Il procede toujours de la sorte et il se croit sage. Pitieeee! Chez lui, dialogue, negociation, table ronde connait pas. Il faut faire vite, tuer. Pas de temps a perdre avec des negociations, des dialogues. Pitie pour les congolais toujours pas de fetes de Noel avec ce sangsue. Pendant que lui savour son champagne et son caviar et les paniers ont circules chez lui; remplis des kilos de viande de boeufs qu’il eleve, bidons d’huile et autres sans compter les billets de banques pour que ses proches puissent passer une bonne fete de fin d’annee et de nouvel an.
    Pendant que les autres le ventre creux, pensent au recit des evenements passes a partir du 18 decembre 1998 jusqu’en 2002. Le couteau vient d’etre encore remue dans leur Coeur. Les coeurs saignent, pensant aux evenements passes que viennent encore de rappeler la situation de Ntsourou. Il savoure son champagne tranquillement pendant que le peuple pleure les siens tues, maisons brulees, cassees ou ravies par la betise humaine. L’homme de « paix », des masses, des actions concretes a fait troubler encore la paix des congolais.
    Dieu connait tes oeuvres. Comme pharaon tu continues a endurcir ton Coeur. Comme ses discours sont toujours mensongers. Il trompe les congolais en disant un jour: « plus jamais ca » et le 16 decembre, les operations dirigees par toi, assis en grand empereur chez toi, tu as envoye les enfants des autres pour faire ca. Tu entrtetiens des milices et de mercenaires a Tsabitso, Boundzi, Ngoko, Ollombo, Oyo et autres villages environnants. Tu as une malice. L’eleve essaie de faire comme le maître, tu punies ton eleve. C’est ridicule. Non? He! haaaa! Chez l’homme des actions inconcretes le ridicule ne tue pas. Sache-le et tu dois le savoir Dieu est au controle de tout. Tu crois ou tu ne le crois pas, ton temps est fini. Dieu va nous donne celui qui a l’amour du prochain, qui le dialogue, la negociation, qui ecoute les autres, qui partage avec les autres. Biliaki yo ekoki. Sanguinaire aurevoir! Si tu resistes, ce sont les chiens qui vont te croquer jusqu’au dernier os pendant que tes yeux voyent encore et après ils mangent tes yeux avec ton vilain Coeur. A titre de rappel, Dieu a livre certains rois(presidents aujourd’hui) aux chiens et ses chiens lecherent leur sang. C’est ce qui va t’arriver si tu t’entetes a faire encore un n(ieme). Tu ne sais pas ce que Dieu te reserves avant, pendant et après ce mandat que tu envisages coute que coute passer. Aucun congolais ne mettra la main sur toi mais Dieu lui-meme, le Maitre du temps et des circonstances mettra fin a ta soif, a ta follie de grandeur. Marxiste-leniniste= pouvoir au bout du fusil. Ce fusil finira par se retourner contre toi-meme. On recolte ce qu’on seme dit Dieu.
    A bon entendeur salut!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *