Internationale

Le syndrome I2 : la maladie des dictateurs Africains ?

Sarkozy-Kadhafi

Selon plusieurs sources, France 3 s’apprêterait à diffuser le mercredi 29 janvier 2014 dans son magazine « Pièces à Conviction », un enregistrement audio à charge datant de 2011 dans lequel l’ancien dirigeant Libyen Mouammar Kadhafi, assure avoir fourni en 2007 des fonds à l’ancien président Français Nicolas Sarkozy pour financer la campagne électorale qui l’aurait porté au pouvoir.

Dans cet entretien réalisé le 16 mars 2011 par la journaliste Delphine Minoui, alors que le pouvoir Libyen est acculé par l’insurrection soutenue par le pouvoir Français, le dictateur Libyen affirmait : «Sarkozy a une déficience mentale… c’est grâce à moi qu’il est arrivé à la présidence», «C’est nous qui lui avons fourni les fonds qui lui ont permis de gagner», «Il est venu me voir alors qu’il était ministre de l’intérieur. Il m’a demandé un soutien financier.»

Et à la question de la journaliste qui lui demandait les raisons de ce financement, le dictateur Libyen répondait : «Pour nous, en tant que Libyens, si le président de la République française gagne les élections grâce à nos fonds, c’est vraiment un gain.»

En scrutant minutieusement les fins et les après de nombreux dictateurs Africains, le noyau politique du MCCD, a observé que ceux-ci ont, dans leur grande majorité été trahis et humiliés par leurs amis de circonstance dont le seul but est l’enrichissement illicite.

De Bokassa à Mobutu, en passant par Idi Amin Dada et Sani Abacha, pour ne citer que ceux-là, les dictateurs ont été lâchés et salis par les mêmes qui avaient fait d’eux de grands dirigeants.

Pourquoi les dictateurs Africains ne se servent-ils pas de ces expériences pour comprendre que la seule voie par laquelle ils inscriraient leurs noms dans l’histoire de leurs pays ou de l’humanité tout en garantissant un futur agréable à leurs progénitures, est celle de se mettre au service de leurs peuples ?

Seraient-ils atteints du syndrome I2 dont les symptômes sont « l’Idiotie et l’Ignorance ? »   

Comme Bokassa qui aurait tout donné à Giscard Destin, Kadhafi à Sarkozy, Denis Sassou Nguesso ne cesse de distribuer des pétrodollars aux lobbies étrangers pour se rassurer un pouvoir à vie au Congo et la continuation par son fils. Il fait le choix de maintenir le peuple Congolais dans la pauvreté afin de justifier le statut de Pays Pauvre Très Endetté « PPTE », incompréhensiblement obtenu à coups de pétrodollars distribués aux fonctionnaires des institutions internationales.

Comment comprendre que Denis Sassou Nguesso, acculé depuis par la justice Française dans le brulant dossier des « Biens mal acquis » s’obstine de payer des avocats étrangers à coups de pétrodollars pour dénoncer la nature d’ingérence et justifier le fait que seule la justice Congolaise aux ordres est compétente d’instruire une enquête dans ce dossier.

Admettons que Denis Sassou Nguesso soit guéri de ce syndrome I2 et dise clairement à la justice Française qu’au nom de l’Etat Congolais et par repentance, je reconnais avoir acquis ces Biens et je décide que ceux-ci deviennent « patrimoines du Congo en France. » Que deviendrait ce dossier ? Que penserait le peuple Congolais de  ce compatriote ? Quel jugement porterait l’humanité sur cet homme ? Que retiendrait l’histoire de cette personne ?

Nous espérons que des scientifiques s’intéresseront à ces cas et mener des recherches dans les laboratoires et des expériences sur certains animaux afin de comprendre la cause de l’idiotie et de l’ignorance des dictateurs Africains.

De telles recherches élargies dans la recherche du médicament et du vaccin, permettraient de résoudre de graves problèmes que connait l’humanité.

L’on ne parlerait plus de dollars en petits coupons de billets qui traverseraient des milliers de kilomètres dans les djembés.

Mais aux dictateurs de comprendre que les mêmes à qui ils donnent tout au dépend de leurs peuples affamés, les lâcheront et les jetteront comme des chiffons, le jour du réveil du peuple opprimé.

MCCD : La Voix du Peuple Libre

One comment on “Le syndrome I2 : la maladie des dictateurs Africains ?

  1. Le dictateur rajeuni distribute, donne, finance. Apesa atala te. Non seulement qu’il distribute, donne, partage, … mais il a ausi finance la campagne electorale de Sarkozy a coup de milliard et comme le ridicule ne tue pas. Sinon ce monsieur n’allait pas courrir derriere Francois Hollande aujourd’hui car il n’etait pas pour Francois Hollande mais pour Nicolas Sarkozy. Un pays qui manque tout meme les pieces de monnaie. C’est du jamais vu.
    Le congolais vivant dans une pauvrete imposee (PPTE) possedant seulement 500 F CFA pour son marche journalier achete un petit poisson moseka fatigue a 100 F CFA, les legumes a 50 F CFA, la tomate a 25 F CFA, l’huile a 25 F CFA, un quaker de foufou a 75 C CFA, du charbon a 100 F CFA pour essayer de faire cuire son repas du jour n’a plus droit a la monnaie qui doit etre rendue. Et la il faut qu’il achete tout chez un seul vendeur sinon il n’a plus droit d’aller au marche donc de ne plus manger car la monnaie ne se rend plus.
    Il faut etre du clan du dictateur ou avec le dictateur se promenant seulement avec les billets de banques et non les pieces. Le clan du dictateur rentre au marche avec des billets. Des qu’il tend un billet de 10.000 F CFA a un vendeur et qu’il un kilo de viande a 5.000 F CFA, il laisse le reste au vendeur car il n’a pas besoin du reste surtout pas les pieces. Le people congolais est trahit, humilie par celui qui pretent etre leur dirigeant a vie avec des enlevements et des assassinats meme a l’exterieur du Congo Brazzaville. Poursuivre les refugies meme en pays etrangers; c’est vraiment un sanguinaire.
    Dieu nous comptons sur toi. Delivre le people congolais de ce tyrran. Nous sommes fatigues de vivre les memes choses comme le peulpe d’Israel en Egypte. Delivre-nous Pere par ton bras etendu. Qu’avant 2016, que tout change et nous le croyons car tu es le premier democrate.
    Merci de nous delivrer du filet de l’oiseauleur, des mains de l’oppresseur. Donne Gloire en ton Nom au sujet du Congo Brazzaville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *