Internationale

La torture est pratiquée de façon systématique partout

Mishandeling door politie

Congo-Brazzaville: les autorités rejettent un rapport dénonçant la systématisation de la torture

dans les lieux de détention au Congo. C’est ce que dénonce l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) dans un rapport publié mercredi 31 octobre, au terme d’une série d’enquêtes menées avec le soutien financier de l’Union européenne. Les autorités gouvernementales rejettent ce rapport affirmant qu’il est «faux».

 

Congo-Brazzaville: les autorités rejettent un rapport dénonçant la systématisation de la torture
Au Congo la torture est devenue systématique, voire banalisée dans les lieux de détention, telles les maisons d’arrêt et les commissariats de police. C’est ce qui ressort de ce rapport de l’Observatoire congolais des droits de l’homme, publié mercredi 31 octobre sur la base des enquêtes de terrain, menées entre 2010 et 2012, avec l’appui financier de l’Union européenne.
« La torture est, en effet, une triste réalité en République du Congo, affirme Roch Euloge Nzobo, directeur exécutif de l’OCDH. Plusieurs cas sont suivis de meurtre, et nombre des cas de torture ne sont pas dénoncés pour diverses raisons, telles que la peur des victimes. Les victimes ont peur des représailles de la part de leurs bourreaux. Et également l’ignorance est aussi l’une des causes de cette non-dénonciation des actes de torture par les victimes ».
Pour les autorités, ce rapport circule encore sous le manteau des responsables de l’OCDH, car, elles ne l’ont pas reçu. Philippe Ongagna, directeur général des droits humains et des libertés fondamentales, pense que ce rapport n’est pas du tout fondé :
« Ce que l’OCDH évoque est totalement faux. Mais si on est dans une organisation des droits de l’homme, eh bien, on ne doit pas passer son temps à la dénonciation – je dirais – calomnieuse, entre guillemets, à tenir des discours pamphlétiques, à rédiger des morceaux de papier pamphlétiques lorsqu’on n’a rien à mettre sous la dent ».
Le Congo a signé et ratifié la Convention contre la torture, les traitements inhumains et dégradants.           Source: RFI

Deze post is ook beschikbaar in: Néerlandais, Anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *