Internationale

La mort de Jean François Probst, l’homme qui traitait le dictateur congolais Denis Sassou Nguesso de voyou

Jean François Probst

Jean François Probst, proche collaborateur de l’ancien président français Jacques Chirac est mort ce jeudi 12 juin 2014 à la suite d’un infarctus.
Loin de revenir sur l’action politique tumultueuse de ce commentateur tantôt comique, tantôt provocateur, nous retiendrons son traitement sans complaisance du dictateur congolais Denis Sassou Nguesso qu’il a toujours traité de « Voyou ». Le noyau politique de la Voix du Peuple Libre vous fait revivre cette interview dans laquelle le propos du regretté Probst est sans ambiguïté. Il n’avait d’ailleurs cessé de dire clairement que Denis Sassou Nguesso qui s’est toujours payé des services de grands avocats internationaux immoraux, ne pouvait se permettre une aventure d’intenter un procès en justice contre lui.
Le noyau politique de la Voix du Peuple Libre présente ses sincères condoléances à la famille. Puisse l’âme de Probst se reposer en paix.

MCCD:La Voix du Peuple Libre

One comment on “La mort de Jean François Probst, l’homme qui traitait le dictateur congolais Denis Sassou Nguesso de voyou

  1. Paix a son ame! Et voila c’est la vie des défenseurs du peuple.

    Le voyou se balade en Chine. Il est allé acheter des grattes-ciel et placer ses pétro-dollards dans des banques chinoises.
    Il est le premier éléveur, le premier agriculteur, le premier milliadaire congolais, le premier dictateur. La CPI le oint d’huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *