Nationale

Fonds PPTE: Pires folie et méchanceté du dictateur Denis Sassou Nguesso

Forêt Congo 3

Le Congo, un pays immensément riche de par ses ressources humaines et ses richesses naturelles que le dictateur Denis Sassou Nguesso a, par pires folie et méchanceté, réussi à inscrire sur la liste des pays pauvres très endettés (PPTE). Comment expliquer que le dictateur Denis Sassou Nguesso se soit battu corps et âme, sur coups de corruption de certains fonctionnaires de la banque mondiale et du FMI, pour qu’un pays aussi riche que le Congo (avec un climat tropical humide, où il pleut 9 mois sur 12, où n’importe qu’elle plante peut pousser même derrière la maison, avec un potentiel humain historiquement remarquable) soit considéré comme un pays pauvre très endetté au même titre que les pays désertiques sahéliens tels le Niger, le Burkina Faso et d’autres où il pleut très souvent moins de 6 fois dans l’année. A croire que le comité consultatif des fonds PPTE se réunissait le 04 septembre dernier à Brazzaville, pour dresser un bilan des différents projets financés. Mais de quel autre bilan parlerait-on? Tout le monde sait que ce statut exclu automatiquement un investisseur sérieux et honnête de prêter ou investir son argent au Congo qui se serait déclaré non solvable et non confiant. De qui se moque-t-on?  Bien que le dictateur Denis Sassou Nguesso empêche la formation des cadres professionnels Congolais, le Congo regorge plusieurs atouts humains capables de démentir et confondre ces économistes et financiers internationaux corrompus qui attribuent arbitrairement des taux élevés de croissance aux pays tel le Congo dont plus de 70% de la jeunesse est au chômage et n’ayant aucune industrie. Ces corrompus utilisent pour de nombreux pays Africains, d’autres méthodes et principes de calculs économiques que ceux utilisés pour des pays d’autres continents. Quel cynisme! Juste pour permettre aux dictateurs égoïstes et méchants de mettre de la poudre aux yeux des peuples qu’ils affament et tuent par inanition.

Une chose est sûre, les fameux Fonds PPTE disparaitront directement avec la fin de la dictature Denis Sassou Nguesso. Et le Congo, grand Pays riche, ne figurera plus sur cette liste qui rapetisse notre grand peuple et rend nulles, nos immenses richesses. La colère de notre peuple foudroiera toutes ces imbécillités et folies du dictateur Denis Sassou Nguesso et ses complices. Et cela plus pour longtemps!

MCCD : La Voix du Peuple Libre  

2 comments on “Fonds PPTE: Pires folie et méchanceté du dictateur Denis Sassou Nguesso

  1. L’on se demande que se serait-il passé au Congo, ce pays le Congo Brazzaville, longtemps considéré comme le Quartier Latin de l’Afrique centrale regorgeant des intellectuels de renom comme les professeurs Theophile obenga, Pascal Lissouba, Jean malonga, Tchichaya U’Tamsy,Guy Menga, Sony LABU TANSI, Alain Mabanku, Emmanuel Dongala etc…
    Que les congolais ne se révoltent pas jusque-la d’être pourtant trahis à ce point, vilipendés , honnis et déshonorés par ce monstre Denis Sassou Nguesso, que plus un seul investisseur sérieux en dehors des chinois qui recherchent des matières premières bons marchés pour alimenter leurs nombreuses industries gourmandes.
    est-ce bien toutes ces guerres provoquées à dessein par le grand dictateur qui nous rendent si tétanisées que nous devons alors tout accepter et vendre notre âme? au point d’être confondus, exclus; rabaissés, réduits et classés comme PPTE ( Pays Pauvres Très Endettés ) au même rang que le Mali, le Nepal, l’Ethiopie ou l’Erythrée et dans le même temps nous prêtons de l’argent au Niger, au Centrafrique etc….
    pendant que chaque soir c’est le délestage et des interminables ruptures d’eau aux robinets, c’est la fièvre typhoïde à outrance, c’est le manque de médicaments ou des lits sans matelas au CHU sans ascenseurs !!!!:
    Autant de questionnements que nous impose le dictateur de OYO, des questions que nous nous posons chaque soir dans les Nganda maboke à OUENZE autour de la Ngok. Difficile d’y trouver la bonne réponse sinon le désarroi !. Quelle honte!
    La motivation à cela comme nous le dit la voix du Peuple libre c’est de se voir effacer la dette financière contractée auprès des institutions mondiales pour rembourser des dettes contractées pour financer les efforts de guerres et bien sûr payer les griots et les courtisans et/ou alimenter des nombreux comptes privés cachés dans les paradis fiscaux qui font d’eux des congolais milliardaires d’aujourd’hui ou nouveaux riches comme on les appelle car opacité oblige!, l’Argent a peur du bruit! chchhhh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *