Nationale

Du RMP à l’UMP: Le déni de justice des valets du Dictateur Denis Sassou Nguesso

Meeting photo

Comme cela a longtemps été annoncé, le RMP (Rassemblement pour la Majorité Présidentielle), l’un des transfuges du PCT, a organisé ce samedi 14 septembre au boulevard Alfred-Raoul à Brazzaville, un meeting de la honte dont le thème était ‘’Touche pas à mon président, fusse-t-il dictateur’’. Cerise sur le spectacle, l’UMP (l’Union pour un Mouvement Populaire), un autre transfuge du PCT, a organisé les 13, 14 septembre à Brazzaville une session ordinaire au cours de laquelle son bureau politique a désapprouvé le verdict rendu sur le procès du 04 mars 2012.
Revenant sur le premier spectacle, ce meeting annoncé être une réponse des valets du dictateur Denis Sassou Nguesso qui reprochent à la justice Française de lire en toute indépendance le droit, sur de nombreuses brulantes affaires tels les biens mal acquis, les disparus du beach, la restitution des ossements du colonisateur de nos ancêtres, a finalement été pour tous, une énième occasion de constater que la dictature Sassou Nguesso est aux abois. Nombreux analystes se posent la question de savoir si certains conseillers et collabos du dictateur Denis Sassou Nguesso, conscients de la fin éminente de leur chef et mécontents de la succession rêvée par le clan familial, ne seraient-ils pas à la manœuvre pour le discréditer totalement? Car comment expliquer qu’un pouvoir conscient de trouver ses bases à travers des lobbies étrangers peut-il s’engager de se mettre à dos, la justice Française qui, comme le sait tout le monde, jouit d’une grande indépendance depuis l’élection du président François Hollande? Finie l’époque de la jurisprudence des politiques corrompus Français protégeant des dictateurs Africains avec seule motivation, le pillage de nos richesses dont certaines, transformées en billets circulaient dans les djembés. Ha, pauvre peuple d’Afrique! A croire que tes enfants sont humiliés sur les abords de l’ile de Lampedusa parce qu’ils veulent simplement trouver une vie meilleure qui leur est privée par des égoïstes inhumains. A croire que la presse aux ordres du dictateur titrait dans son édition  du 17 septembre: ‘’Le RMP met en garde la justice Française’’. Quel amateurisme et quelle maladresse journalistique!

Pour ce qui est du deuxième spectacle présenté cette fois par l’UMP, l’autre transfuge du PCT, plusieurs observateurs se posent la question de savoir ‘’quel était le vrai verdict arrêté par la dictature’’? Loin d’approuver cette farce judiciaire de la dictature, le bureau politique de l’UMP s’attendait-il à un verdict juste à la suite d’un simulacre de procès? C’est le résultat qu’on mérite lorsqu’on soutient et sert un dictateur égoïste et inhumain au détriment du peuple opprimé.
Quel déni de justice! Mais  que tous ces transfuges du PCT et partisans de la dictature sachent qu’ils rendront tous des comptes à notre peuple, le jour de la liberté.

MCCD : La Voix du Peuple Libre       

One comment on “Du RMP à l’UMP: Le déni de justice des valets du Dictateur Denis Sassou Nguesso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *