Internationale

Diplomatie de corruption : le dictateur Denis Sassou Nguesso obtient ce qu’il voulait

Centrafrique-Catherine Samba

Le 05 février dernier, la Voix du Peuple Libre a dans son article intitulé « Socialo-communiste hybride : méchant dictateur des Congolais et gentil pourvoyeur de fonds aux étrangers » dénonçait la « diplomatie de corruption » du dictateur Denis Sassou Nguesso qui, faisant des appels de pieds à la présidente nouvellement élue de Centrafrique, annonçait une aide de la CEEAC à l’ordre de 50 millions de dollars à ce pays voisin et dont le Congo devrait à lui seul ajouter 50 millions de dollars.

Eh ben, le dictateur aura réussi son coup de corruption; car la réaction de nouvelles autorités de Bangui ne s’est pas faite attendre. Madame Cathérine Samba-Panza qui vient d’annoncer son premier voyage officiel, se rendra à Brazzaville demain 08 février 2014 récupérer sa part dans le panier Congolais.

La composition de l’équipe qui accompagnera la présidente de transition Centrafricaine lors de ce voyage montre bien combien le poids des mallettes au retour sera lourd, très lourd. Jeune Afrique affirme d’ailleurs que « à Bangui, certains espèrent qu’à l’occasion de cette visite, Denis Sassou Nguesso accorde un nouveau prêt à la Centrafrique, après celui de 25 milliards de FCFA (38,1 millions d’euros) émis en juin 2013. »

Le dictateur Denis Sassou Nguesso donne du frais. Des pétrodollars sortis tout frais du trésor Congolais sans que personne ne dise mot. D’ailleurs il fabrique de faux billets, à en croire des propos du pauvre Marcel Ntsourou, qui disait à avoir reçu à l’époque de Sassou, des machines à fabrication de faux billets.

Peuple Congolais, qu’as-tu fait pour mériter cela ?

Sassou pense-t-il vraiment que cette diplomatie de corruption suffira-t-elle pour endormir le peuple Congolais et le laisser au pouvoir à vie et y laisser un de ses fils? Il se trompe, ce méchant dictateur.

Elle renforce plutôt le sentiment d’inhumain et d’ignorant politique que ce peuple a longtemps de lui.

Même la banque mondiale ou le FMI ne donne pas du frais à un Etat, fut-il Etat en pleine crise. Mais le dictateur Denis Sassou Nguesso peut se le permettre.

Peuples du monde entier dans le besoin, l’homme qui se permet de vous distribuer à volonté et à tour de rôle de l’argent liquide, le fait au dépend du peuple Congolais qu’il maintient à la servitude et qu’il emprisonne dans une misère totale.      

Servez-vous à volonté et vite auprès de ce dictateur ignorant en fin de règne. Mais sachez qu’un jour viendra où le peuple Congolais meurtri, humilié, spolié, abusé, opprimé, appauvri, pillé, vous demandera des comptes. « Tout de paie ici-bas. »

MCCD : La Voix du Peuple Libre

2 comments on “Diplomatie de corruption : le dictateur Denis Sassou Nguesso obtient ce qu’il voulait

  1. Le monsieur aime se faire voir, il veut qu’on l’écoute. Il veut et fait que tous les africains tournent des regards vers lui afin qu’un jour comme Mandela, qu’il soit pleuré par tout le monde entier et que le monde entier parle de lui et l’appelle un « père ».
    Je savais que cette dernière finirait par aller à Oyo. La visite à Brazzaville et la course va se terminer à Oyo. Elle vient prendre de l’argent des mains de ce monsieur et demain, elle sera renversée. Les mains de ce monsieur sont souillées. Et accepter ce qui vient de lui, c’est courrir les risques d’humiliation plus tard.
    Il distbribue de l’argent parce qu’il n’a de compte à rendre à personne comme il distribue et a toujours distribué la mort, les emprisonnements, les empoisonnements, les enlevements, les assassinats sans scrupule, la misère, la pauvrete, la famine.
    Il n’a pas de Coeur, il est plus qu’un monstre. Et cette femme les congolais affamés, le ventre creux vont aller sous le soleil l’acceuillir et l’applaudir.
    Qui vivra verra. Seigneur nous voulons voir le départ de ce dictateur. Nous sommes fatigués de lui. Il est plus que Nebukadeshar. Il pense endormir les congolais avec ses projets bidon à la veille de 2016. Construire l’Afrique, Construire ceci cela. Mon oeil! Ses chantiers sont toujours inachevés avec un éternél recommencement. D’ailleurs c’est l’argent des congolais. Construire ou détruire, nous n’avons plus besoin de vous. Votre place est Oyo avant 2016. Et vous verrez de vos yeux celui que Dieu a choisi pour les congolais après viendra votre fin. VOUS VOUS MOQUEZ DES CONGOLAIS? « Qui rit le premier rira le dernier ». Akongo a bomi Ngouabi ngu mwana bawa.
    Les femmes souffrent. Etre mariée a un homme qui boit le sang, se baigne du sang, mange les appareils genitaux homes, femmes, fillettes, garcons. Il boit le sang et il faut l’embrasser. Oh merde! Pitié les femmes mariées aux canibales, carnivores. Le dictateur congolais put le sang humain pas des boucs ni ses taureaux qu’il élève à Oyo ou des cheveaux sur lesquels il tombe face contre terre. C’est un inapte et il monte cheval alors qu’il ne sait meme pas pedaler.

  2. Je remercie la rédaction du MCCD pour cet article qui montre par ailleurs comment un dictateur en fin de règne devient fou et sourd. Sassou nguesso va droit au mur, le sang des martyrs le rend aveugle et sourd. Soyez-en sûr, sassou vient de commencer à payer tout le mal qu’il a fait au peuple congolais. Sa descente aux enfers est en marche et inéluctable. Malheurs à ceux qu’il va emmener au passage de sa chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *