Internationale

Des milliers de victimes innocentes

Veel doden als gevolg explosies in munitiedepots

de la dictature Sassou.

Le 04 mars 2012 à 04 heures du matin, plusieurs familles Congolaises habitant les quartiers nord de Brazzaville sont réveillées par des explosions des armes stockées près des habitations par la dictature Denis Sassou Nguesso, faisant plusieurs milliers de morts et sinistrés. Alors que le peuple Congolais n’exige que l’investissement de son argent dans des projets de développement, le dictateur Denis Sassou Nguesso préfère acheter des armes lourdes destructrices pour terroriser stratégiquement ce peuple et espérer s’assurer un pouvoir à vie afin de se soustraire à la justice internationale qui le poursuit pour crimes des biens mal acquis et crimes de sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *