Internationale

Congo Brazzaville : les succès du grand meeting de Lyon et des Assises nationales sonnent l’aveu de faiblesse du PCT

PCT-meeting de Paris 2

Trois semaines jour pour jour après le succès du grand meeting en salle de Lyon organisé par la diaspora congolaise en Europe sous le patronage du MCCD et du Lion de Makanda, et deux semaines jour pour jour après le succès des travaux à Paris des Assises nationales pour l’alternance apaisée, le PCT, parti du dictateur congolais Denis Sassou Nguesso, a décidé d’organiser un meeting en salle ce samedi 22 juin 2014 à Paris.

Loin de revenir sur son caractère d’échec dont les photos ci-dessous parlent d’elles-mêmes, cette action maladroite a été un « aveu de faiblesse » de la part d’un pouvoir dictatorial qui a longtemps laissé croire, par stratégie de diversion que, seul l’intérieur comptait dans ce combat pour la liberté de notre peuple.

Comme l’a toujours signifié le Noyau politique du MCCD, la Voix du Peuple Libre et tel que l’a longtemps réalisé l’entière majorité des forces combattantes pour la liberté de notre peuple, le combat contre la dictature Denis Sassou Nguesso ne sera gagné qu’en créant une synergie entre l’intérieur du pays où se trouvent les populations opprimées et l’extérieur du pays où la dictature de Brazzaville trouve ses racines.

Le général despote Denis Sassou Nguesso qui aura finalement compris que le sens de cette synergie telle que dégagée lors des travaux des Assises nationales du 07 au 10 juin 2014, marquait une grande étape vers la fin de son règne évident, ne pouvait se permettre laisser les forces combattantes marquer de plus en plus des points diplomatiques. Il a donc ordonné l’une de ses premières marionnettes, Pierre Ngolo de vite effectuer ce déplacement de l’Europe, afin de montrer à l’opinion tant nationale qu’internationale, combien il maitrisait la diaspora qui, par la voix de quelques corrompus, devait demander la modification de la constitution du 20 janvier 2002. A croire que les informations passées sur les médias d’Etat parlent d’une mobilisation de la diaspora par le PCT.

Sauf que, le général d’armées Denis Sassou Nguesso oublie que, jamais un dictateur sanguinaire et insolent n’a réussi, grâce aux pétrodollars, à se faire aimer du peuple qu’il soumet à la servitude. Même dans son propre camp, nombreux souhaitent aujourd’hui l’alternance de tous leurs cœurs.

D’après nos sources, certaines organisations demandant le respect de la constitution du 20 janvier 2002 seraient financées par des membres du clan. Satan serait donc entouré de ses propres petits diables qu’il aura fabriqués et prêts à l’avaler dès la première occasion.

Il est clair que les coups des combattants pour la liberté de la diaspora atteignent en plein fouet le pouvoir dictatorial de Brazzaville. Ne changeons donc pas de stratégie chers amis.

Ce voyage des valets du dictateur despote Denis Sassou Nguesso est un énième signal d’un pouvoir aux abois, ne sachant plus comment se défaire de la corde que notre peuple a mis de façons intelligente et pacifique, à leurs coups.

Mettant en garde la délégation du PCT, à ne prendre aucun risque de s’aventurer dans les eaux du royaume des Pays-Bas, qui abrite le siège du MCCD, le Noyau politique de ce grand mouvement de combat pour la liberté de notre peuple, salut le sens patriotique dont ont fait montre nombreux combattants de Paris, en boycottant l’appel des ennemis de notre peuple.

Le chef des milices Denis Sassou Nguesso ne peut se permettre envoyer ses chiens venir nous narguer ici, alors que dans le même temps il oblige ses sbires de mettre aux arrêts dès la descente de l’avion,  tout combattant digne ayant décidé de rentrer au pays.

Un meeting sur les terres des eaux du royaume des Pays-Bas serait purement et simplement considéré comme une « provocation » du général despote Denis Sassou Nguesso qui prive notre peuple du minimum vital.

Nous y donnerions en toute évidence une réponse claire, juste et convenable. Tout sauf aux Pays-Bas

MCCD : La Voix du Peuple Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *