Internationale

Congo Brazzaville : le fameux projet de « gouvernement d’union nationale » du dictateur congolais Denis Sassou Nguesso prend de plus en plus de l’eau

Sassou-Okombi

Depuis que le dictateur congolais Denis Sassou Nguesso a officialisé son maintien au pouvoir à ses partisans, la mobilisation « tous azimuts » des combattants pour la liberté provoque chaque jour qui passe l’effritement de la dictature avec pour conséquence : le changement continu de stratégies mises en place par le général d’armées congolais et ses valets.

En effet d’après nos sources, le projet « de formation d’un gouvernement d’union nationale » mis en place « en plan » par le dictateur congolais, serait mis à mal par nombreux de ses anciens lieutenants qui, animés par l’esprit de repentance, seraient plus que jamais engagés à s’engouffrer dans la brèche du vent de liberté qui souffle depuis plusieurs mois. Vent porté par les combattants pour la liberté.

L’un de ses anciens chefs de front, mécontent d’avoir été méprisé et humilié avec son éviction du gouvernement suivi de la dissolution de son mouvement politique aurait, selon les sources de la Voix du peuple libre, dit « Non » à sa participation dans un quelconque gouvernement dirigé par le général despote.

Denis Sassou Nguesso qui croyait, avoir le contrôle de tous ses collaborateurs au point de les faire rentrer tous dans les rangs, serait de plus en plus surpris de la résistance de nombreux de ses partisans. L’homme qui disait avec arrogance à ses partisans être le « seul chef » ayant créé l’organisation dont l’ex-puissant ministre se réclamait être le chef, aurait décidé de faire profile-bas en proposant à ce dernier, une « rencontre en tête à tête ». Le général d’armées serait même prêt de rencontrer son ex-ministre dans un lieu de son choix.

Malgré la bousculade dans les rangs de faux opposants (dont certains se permettent de se pavaner dans les rues de Brazzaville sans être inquiétés par les chiens de chasse du général brigand) pour participer à un « éphémère et suicidaire » gouvernement d’union nationale, cet énième projet  farfelu du dictateur congolais serait de plus en plus mis à mal par nombreux des siens qui comprennent enfin que Denis Sassou Nguesso n’est qu’un égoïste qui ne pense qu’à lui. Le chef « cobra », ce serpent qui au fond, n’a jamais d’ami. Seule son existence compte.

Le Noyau politique du MCCD rassure les compatriotes, membres et sympathisants du PCT et affiliés qui finiront par faire le choix de la « dignité » en disant « Non à un énième mandat de Sassou », qu’ils auront toute leur place dans la dynamique de construction de la nouvelle nation congolaise.

Que tous ceux de faux opposants qui hésitent, tergiversent, divertissent pour renforcer le dictateur comprennent et le notent : « Denis Sassou Nguesso sera vaincu ». Ne soyez pas de ceux qui feraient le choix de couler finalement avec cet homme finissant et à la croisée de chemins.

Respectant le principe de « publication moins longue » établi par le Noyau politique du MCCD, afin de ne pas surcharger ses amis, la rédaction de la Voix du peuple libre, apportera dans une autre publication d’autres éléments sur le changement continu des stratégies mises en place par le dictateur Denis Sassou Nguesso.

Le Noyau politique du MCCD est plus que jamais convaincu et confiant que le dictateur Denis Sassou Nguesso aux abois sera contraint de changer de stratégies jusqu’à sa fin imminente.

Le vent de liberté porté par l’audace, l’abnégation et l’intelligence des combattants pour la liberté est tellement fort que le dictateur Denis Sassou Nguesso et quelques valets jusqu’aux boutistes ne pourront pas tenir.

Malheur à ceux de faux opposants qui, alors que nombreux de ses partisans lui disent « Non », accepteront participer à un voyage gouvernemental « sans lendemain » avec un homme en sursis rejeté par l’entière majorité de notre peuple.

« Vous le regretterez énormément ».

MCCD : La Voix du Peuple Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *