Internationale

Changement de constitution : l’audace, l’altruisme et la constance de l’Eglise catholique de la RDC

RDC-Monseigneur Fridolin Ambongo

Dans une interview accordée à RFI ce jeudi 18 septembre 2014, Monseigneur Fridolin Ambongo, président de la commission Justice et paix de la Conférence épiscopale nationale congolaise « la Cenco », a réaffirmé « l’opposition » de l’Eglise catholique de la RDC à tout projet de révision de la Constitution, afin de garantir « l’alternance démocratique et politique » dans ce grand pays, plus de sept fois la France et voisin du Congo Brazzaville où le dictateur Denis Sassou Nguesso se bat désespérément corps et âme pour échouer à la périlleuse et impossible épreuve.

En lisant ci-joint, l’interview que Monseigneur Fridolin Ambongo a accordée à Marie-Pierre Olphand de RFI, l’on peut reconnaitre que le Noyau politique de la Voix du Peuple Libre a raison de « comparer » souvent, « l’audace, l’altruisme et la constance » de l’Eglise catholique de la RDC à « la peur, la démission et le silence complice » de sa consœur de l’autre rive du fleuve Congo.

Pendant que les membres de l’église catholique de la RDC s’engagent et s’affirment dans leur rôle et dans leur mission prophétique de « messagers de la paix », ceux de l’église catholique du Congo Brazzaville se réjouissent d’être présentés pendant des mois en première page de certains sites de presse, en compagnie du dictateur aux abois Denis Sassou Nguesso.

Ces faits nous rappellent les moments de la Conférence nationale souveraine du Congo Brazzaville, ayant servi d’exemple aux frères congolais de l’autre rive. Rappelons-nous de l’expression en langue lingala « Bisso to lingui conférence na bisso ezala lokola oyo ya ngambo ». Ce qui veut dire « Nous voulons que notre conférence nationale soit comme celle de l’autre rive ».

L’on serait donc tenté de dire « Nous voulons que notre église catholique soit aussi digne que celle de l’autre rive du fleuve Congo ». Mais, est-il possible de changer les comportements des acteurs ?

Le Noyau politique du MCCD observe au moins que « l’Homme est perfectible et non statique ». Les acteurs de l’église catholique du Congo Brazzaville feront-ils le choix de la dignité pour un sursaut humain ?

Le Noyau politique de la Voix du Peuple Libre l’espère de tous ses vœux.

MCCD : La Voix du Peuple Libre

2 comments on “Changement de constitution : l’audace, l’altruisme et la constance de l’Eglise catholique de la RDC

  1. Les gens ont peur. Ils veulent proteger leur vie car au Congo Brazzaville on tue les Monseigneurs, les Pretes, les Cardinaux, le peuple Congolais. Les gens ont peur de se prononcer. Le dictateur enterre les Cardinaux vivants. Tue, assassin a coup de fusil les Monseigneurs et les Pretes. Kia nge ewo.
    Mon Dieu, ton people pleure. Le sang et les larmes coulent nuit et jour.
    Du fin fond de l’abime ecoute les cris et les pleurs de ton peuple. Voit leur souffrance, leur douleur.

  2. Appel au boycott des élections locales du 28 septembre 2014 au Congo-Brazzaville !

    S’AGIT-IL DES ÉLECTIONS LOCALES OU DES NOMINATIONS LOCALES?
    Problème: une organisation quelle qu’elle soit état, entreprise ou association peut-elle efficacement fonctionner sans prendre en compte les problématiques traçabilités, fiabilités et cycles de vie des données entrantes et sortantes?

    Un état peut-il organiser une élection quelle qu’elle soit locale ou nationale – quand les données démocratiques ou biostatistiques de la population sont faussent? Ça ne colle pas !

    IL S’AGIT DONC BIEN DES NOMINATIONS TYRANNIQUES LOCALES ET NON DES ÉLECTIONS LOCALES.

    DÉSOBÉISSANCE CIVILE !
    Le principe même du pouvoir politique pourrait rendre possible l’efficacité de cette action. En effet, le pouvoir le plus féroce tire toute sa puissance de son peuple.

    Ainsi, dès l’instant où la population refuse d’obéir, l’État n’a plus de pouvoir. Un peuple peut donc résister sans violence par la désobéissance civile et provoquer l’effondrement d’un État illégitime.

    PAS DE PARTICIPATION A AUCUN AGENDA POLITIQUE PENSÉ ET ORGANISÉ PAR SASSOU NGUESSO, SON RÉGIME ET SES LOBBYING ENTRETENUS ILLÉGALEMENT PAR LES DENIERS PUBLICS CONGOLAIS.

    L’OBJECTIF EST QUE DENIS SASSOU NGUESSO NÉGOCIE SON DÉPART OU SA CHUTE ET LE PEUPLE CONGOLAIS PAR SA DENSITÉ DE MATIÈRE ET DE NEURONES SERA LIBÉRÉ PAR LUI-MÊME, C’EST A DIRE QU’IL SERA FIER DE LUI-MÊME ET SERVIRA DE MODÈLE AUX PEUPLES DU CONTINENT NOIR.

    Publié par Isidore AYA TONGA, résistant à la dictature Denis Sassou Nguesso !

    http://www.youtube.com/watch?v=Do_wD03ieg0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *