Nationale

Centrafrique : Idris Deby Itno s’affirme devant le dictateur Denis Sassou Nguesso

Sassou-Idris Deby

Après l’élection de son pays en qualité de membre non permanent au conseil de sécurité, le président Tchadien Idris Deby Itno poursuit son ascension de leader de la sous-région d’Afrique Centrale. En effet, les dix pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ont été convoqués à N’Ndjamena par le président Tchadien, ce lundi 21 octobre pour une session extraordinaire sur la Centrafrique. Bien que président en exercice de la CEEAC, il est aujourd’hui clairement établi que dans le conflit de leadership de la sous-région qui oppose le président Tchadien Idris Deby Itno au dictateur Congolais Denis Sassou Nguesso, le premier a pris une avance considérable au point de pousser le second à déserter certains sommets internationaux. Cette dernière sortie surprise du président Tchadien intervient juste quelques jours après l’élection de son pays au conseil de sécurité de l’ONU et l’humiliation par l’Angola, du dictateur Congolais qui a fait montre d’une grande faiblesse et d’une incroyable lâcheté, laissant plus de 57 militaires Congolais dans les mains des militaires Angolais sans en informer son peuple. Le dictateur Denis Sassou Nguesso serait de plus en plus gêné de participer à un ce sommet qui connait d’ailleurs la participation du président Angolais, Dos Santos. Il est fort probable que le dictateur Denis Sassou Nguesso ne soit pas de la partie à Paris en décembre prochain. Quel affront pour l’homme qui a toujours cru et se croyait être le centre du monde grâce aux pétrodollars.

Levons-nous ensemble chers compatriotes, car l’heure de la liberté a sonné. Le tigre en papier, l’ennemi de notre peuple est plus qu’aux abois.

MCCD : La Voix du Peuple Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *