Internationale

Affaire des disparus du beach: Interview du colonel Marcel Ntsourou, preuve irréfutable pour la partie civile

Colonel Ntsourou Marcel

Dans son interview du 20 septembre dernier sur les ondes de RFI, l’un des valets malheureux du dictateur Denis Sassou Nguesso, le colonel Marcel Ntsourou a fait des révélations qui représentent plus que jamais, même pour un impétrant juriste, une preuve irréfutable du cynisme et de l’inhumanité du pouvoir sanguinaire que le dictateur Denis Sassou Nguesso a installé depuis plusieurs décennies dans notre cher beau pays le Congo. Loin de faire replonger cher sœur et frère dans la globalité de cette interview, nous vous prions de noter ces passages à la question du journaliste sur ce qu’il sait de l’affaire des disparus du beach en sa qualité d’ancien directeur de renseignements militaires: » – en ce qui me concerne, je n’ai rien à avoir dans ces disparitions- l’opération était totalement mal organisée- les gens débarqués n’étaient pas en sécurité- il ya eu certainement des ordres ou des dispositions qui ont été prises- en ce qui me concerne j’ai informé qui de droit de ce qu’il y avait des comportements pas normaux et c’était à lui de prendre des dispositions- moi je suis prêt à tout moment a témoigner de cette affaire- c’est une affaire préparée- il ya eu des exécutions sommaires- je voyais seulement, j’entendais que les gens étaient pris et amenés à certains endroits, et je n’étais pas le seul officier à le dire- nous étions un certain nombre d’officiers a le dire à qui de droit qu’il ya des comportements de nature à nous placer dans des situations de crimes contre l’humanité ». Cher compatriote, ces passages, dits d’un officier supérieur de notre armée, 12 ans après, ne peuvent que nous interpeller. L’heure de dire chacun « plus jamais ça, plus jamais ça dans mon cher beau Congo, terre de mes ancêtres et de mes enfants » a sonné. Comment un officier supérieur aurait-il pu se permettre attendre 12 ans pour dire ça, alors qu’un simulacre de procès pour humilier de nombreuses familles meurtries était organisé sous ses yeux en 2005 pendant qu’il se pavanait en uniforme avec son chef? Il a fallu qu’il soit lui, humilié par cette dictature pour qu’il se dise être prêt à témoigner, à dire la vérité. Non ! Non !!Non !!! Cet officier supérieur a-t-il pu réaliser le mal qu’il a fait à ces nombreux pères, mères, frères, sœurs, oncles, tantes, femmes, amis qui souffrent depuis des années pour chercher la vérité et faire chacun son deuil, en l’écoutant dire la barbarie qu’auraient vécue ces innocents?  Quel cynisme ? Non, Denis Sassou Nguesso !!! Trop c’est trop !!! Arrêtes tes chiens de chasse, tes monstres, tes démons. Vous rendrez tous des comptes à notre peuple, quelque soit votre positionnent.

Impatients de voir comment les avocats de la partie civile vont exploiter cette preuve irréfutable, nous disons aux familles de ces jeunes innocents d’être forts et de se confier, comme ils n’ont cessé de le faire, à Dieu le père, éternel des Armées, le Roi des rois. Vous pouvez compter sur le soutien des vôtres réunis autour du MCCD.

MCCD : La Voix du Peuple Libre

3 comments on “Affaire des disparus du beach: Interview du colonel Marcel Ntsourou, preuve irréfutable pour la partie civile

  1. Je suis l’avocat et l’ami du Colonel Ntsourou.
    C’est avec tristesse que je lis votre article qui porte une appréciation
    inacceptable sur mon client.
    Le Colonel est toujours tourné vers les autres et c’est pourquoi il est tellement apprécié et disons- le aimé.
    Pendant 18 mois de détention arbitraire, il a montré une force de
    caractère peu commune.
    Il est demeuré toujours à l’écoute de ses compagnons d’infortune.
    Je trouve totalement déplacé et pitoyable cet article qui le traite de
    valet et de cynique.
    J’espère de tout cœur que vous réviserez vos appréciations sur ce
    grand homme en apprenant à le connaître.

    • Cher monsieur Delbar, cher maitre,
      Je me demande si vous êtes congolais et si vous imaginez bien la douleur que ressentent les congolais, plus particulièrement les familles endeuillées, tous ceux qui ont 12 ans durant attendent de connaitre ou les corps de leurs enfants ont été dissimulées pour commencer le deuil, ce qui a valeur de culte pour notre société vis a vis des dires de votre client . J’apprécie pour ma part a juste valeur les propos du MCCDCongo, le qualifiant de valet et de cynique. Le Colonel TSOUROU fait bien évidemment partie des monstres qui ont et continue d’endeuiller le Congo.

  2. Chere Maitre, je me demande , ou vou etes , ou vous habiter , et si votre diplome d Avocat est il vraiment un et valable . voyer- vous a l avenement de la vrai democratie au congo , c est dire l homme sans frontieres mr Pascal Lissouba choisi comme Chef de la region militaire du Kouilou ce mr votre client issue d une region lointaine de celle du kouilou ( Choix non partisan des cadres du pays) la reponse de ce mr ton client est rapide puisqu il etait une taupe . quand D. S. ng. reviens a l issue de son coup d etat militaire , un chef de region militaire est le premier a cautionner l idee de guerre et se range . il est le premier CHERIF de Sassou a P/Noire suivi de son frangin Col. ilobakima les deux de concert , tuant, brulant violant . suivi des intimidations de toutes sortes avec des menaces de mort , ok ! ils ont gagnes, remerciements = ce qu ils sont devenus . alors voila ton client , revers de la medaille il n est plus bien vue par son mentor D. S . ng . et paf… petit ecarte toi mais
    remets moi mes secrets . ahh la chef non . ben va subir le resultat est connu. c est ce mr ton client qui est , humble reserver et recoconnaissable des de tout les congolais , sans distinctions des frontieres regionales ? mais mr qui etes vous ? quelqu’ avait dis , un sage , ( MAIS QUI EST CET AVOCAT ? JE NE MANGERAIS PLUS DES AVOCATA DANS MA VIE . fin de citation ) je ne vous apprecie pas , je regrette je suis desole , Quelqu un dis quelque part pendant que la guerre est en plein feu ( Eh quels sont les parents de Mme tel , personne reponds et il ajoute et il ajoute , venez prendre ce bebe ou je vais le foutre a la mer , ils venait d arretes une femme innoncente qui venais daccoucher il y a deux mois d un enfant garcon , que ces mrs voulait jeter a la mer et accusant sa mere d epouse de genocidaires) . mr l avocat voila une partie de c est qu est on humble, gentil , humanitaire, et bien veillant client , ) conseil , j ai des avocats dans ma famille mais Helasssssssss! , bouffe ton argent , fais toi riche , mais ne distrait pas les congolais a ta maniere , le clan est ta disposition . a bon entendeur salut , La redaction du MCCD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *